Chateaux Cathares
Index > Chateaux Cathares > Chateau de Puivert

Chateau de Puivert

Château Cathare de Puivert

A 20 minutes de Quillan en direction de Foix, cette demeure seigneuriale avec son donjon de 35 mètres et ses 6 tours domine la plaine de Puivert - Nébias ; par son immense cour d’honneur, le château de Puivert rappelle les tournois de joutes chers aux chevaliers, et par sa salle, les chants poétiques des troubadours. Situé sur la ligne de partage des eaux entre l'Atlantique et la Méditerrannée, Puivert était au Moyen-Âge une importante seigneurie du Quercorb.

Aux XI et XIIème siècle, le Quercorb, région de Chalabre et de Puivert, est à son tour sous la domination des maisons de Toulouse et de Carcassonne-Béziers. Au XIIème siècle, les Congost, Seigneurs de Puivert, sont des protecteurs du catharisme. Pris par les croisés en 1210, le château de Puivert commandant la région à cette époque devient la propriété de deux seigneurs français, Lambert de Thury tout d’abord puis Pons de Bruyères. Lors de la reconquête occitane des années 1220, la place est libérée par Loup de Foix. Au début du XIVème siècle, un nouveau château est construit. Les décors sculptés de la salle des Musiciens dans le Donjon témoignent du raffinement apporté à son aménagement, destiné aux fonctions de résidence seigneuriale plutôt que de forteresse. Sur les sculptures de cette salle figurent successivement un souffleur de cornemuse, un tambourinaire, un joueur de vielle, un luthiste, un joueur de harpe, un joueur de cithare...
 
Le village de Puivert abrite également le musée du Quercorb dédié à la vie quotidienne passée de cette région. On y découvre les restitutions d’une ancienne forge et d’une cuisine rurale. Au deuxième étage, un instrumentarium est consacré à la musique médiévale avec les reproductions des huit instruments de musique figurés par les artistes y sont exposés. Enfin une dernière salle présente ce château de Puivert sous forme de maquette ainsi que les moulages des culots sculptés de la salle des Musiciens du château.

La légende de la Dame Blanche

La légende de la Dame BlancheAutrefois, le château de Puivert surplombait un immense et merveilleux lac . Une illustre princesse aragonaise avait élu domicile au château de Puivert sur invitation de Jean de Bruyère, maître des lieux au XIIIème siècle. Celle-ci tomba sous le charme du château mais surtout du lac qui s’étendait sous les tours. Elle se plaisait à venir méditer au lac, toujours de blanc vêtu, à tel point qu’on la surnommait « la dame blanche ». Elle aimait à s'asseoir sur un banc de pierre et avait prit l'habitude de s’installer dans une roche creusée en forme de fauteuil. Elle y passait là de longues heures à contempler le clapotis de l’eau, à s’émouvoir de la paix des lieux ou à s’émerveiller devant les couchers de soleil qui embrasaient le lac. Elle restait assise, là, sur son trône de pierre, entourée de ses gens. Les osirs d'orage, les eaux du lac gonflaient et recouvraient le siège de la dame. Alors la dame blanche devenait mélancolique et regagnait le château. Afin d'y remédier pour cette belle, Jean de Bruyère entreprit les travaux. Malheureusement la brèche dans la pierre suffit à fragiliser suffisamment le roc pour que, sous le poids de l’eau, elle cède totalement. Cette inondation recouvrit les villes de Chalabre et Mirepoix. La légende dit que la dame blanche fut emportée par la fureur des eaux ainsi que ces valets et que, les jours de pluie sur Puivert, on peut la voir à une des fenêtres du château.

Pour en savoir plus: www.chateau-de-puivert.com

Le Plus :

Découvrez le château de Puivert vu du ciel avec un vol en planeur au dessus du château !!
Comité Départemental du Tourisme de l'Aude
Google plus
Rejoignez-nous sur twitter
Rejoignez-nous sur facebook
Flux RSSFlux RSS| Contact| Plan du site| Mentions légales| Crédits|© Copyright 2009 - CC Pyrénées Audoises
CHOOSIT